Guide de voyage en Thaïlande

Quoi que l’on écrive au sujet de la Thaïlande, cela a déjà probablement été dit des milliers de fois — si ce n’est des centaines de milliers de fois. Toutefois, nous ne voyons pas pourquoi nous devrions nous en priver : nous adorons la Thaïlande et nous espérons que cela sera aussi votre cas ! Nous avons plutôt pas mal voyagé dans l’Asie du Sud-Est et pouvons donc dire avec certitude que la Thaïlande est la destination la plus intéressante, la plus pratique et la plus sure à visiter. En effet, elle offre une grande diversité d’activités, de sites à explorer et d’expériences à vivre : vacances tranquilles au bord de la plage sur des îles paradisiaques, ou encore parties sauvages moins fréquentées où des aventures en pleine jungle vous attendent.

Evil masks by aotaro

Pourquoi devriez-vous visiter la Thaïlande ?

Voyager en Thaïlande par voie terrestre ou aérienne est facile, bon marché et confortable

Il y a toute une gamme de compagnies aériennes régionales et nationales à bas prix proposant de nombreux itinéraires afin de vous rendre de Bangkok au sud, à l’ouest, au nord, au nord-est ou encore à l’est en tout juste une heure.

Quelle que soit la période de l’année, il est possible de trouver des vols aller entre 1 000 THB (moins de 30 USD) et 1 500 THB (moins de 50 USD) pour presque toutes les destinations. Ces tarifs sont encore moins chers durant les périodes de promotions de Thai AirAsia, de Thai Lion Air ou de Nok Air.

Voyager en Thaïlande en bus est le choix le plus populaire auprès des Thaïlandais comme des touristes. Les routes sont très bien entretenues et de grandes flottes de bus de différentes classes sont opérées par de nombreuses compagnies de transport et peuvent littéralement vous emmener dans les moindres recoins du pays. Bien souvent, il n’y a même pas besoin de faire de correspondance, car les bus s’arrêtent même dans les plus petits villages ! Les bus locaux, express, VIP et VIP24 vous offrent un vaste choix dans le confort et dans les prix des billets.

Dans l’éventualité où les bus n’iraient pas vers votre destination ou que vous préféreriez un moyen de transfert plus rapide, il y a aussi des minivans et des bus touristiques empruntant les itinéraires les plus populaires.

Voyager en train en Thaïlande n’est pas aussi populaire que dans les pays occidentaux. Toutefois, les tout nouveaux trains ayant commencé à faire la liaison entre Bangkok et Chiang Mai, ou Nong Khai et Ubon Ratchathani ont complètement revigoré le système. Malgré tout, les vieux trains-couchettes 2e ou 1re classe sont toujours une expérience vraiment typique. Si vous n’avez pas beaucoup de bahts dans votre poche, voyagez en Thaïlande en prenant le train ! Les wagons 3e classe sont certes d’une lenteur incroyable, mais le prix de leurs billets est presque donné. Oui, vraiment quasiment donné.

Des long-tail boats, des speedboats, des ferrys locaux et des catamarans à haute vitesse sont à votre disposition lorsque vous souhaitez aller faire un petit tour du côté des îles thaïlandaises, que ce soit dans le golfe de Thaïlande avec des îles telles que Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, ou dans la mer d’Andaman avec Koh Lanta et la célèbre Koh Phi Phi.

La Thaïlande peut se visiter toute l’année

Bien que la Thaïlande ait des saisons chaudes, fraiches et des pluies, il y a toujours du beau temps quelque part dans le pays et, si vous ne trouvez pas votre dose de soleil en bord de mer, vous la trouverez en partant faire du trekking dans les montagnes ou dans la jungle.

Bien que la meilleure période de l’année soit généralement de novembre à février, le mois d’avril est arrosé de festivités avec de l’eau. Les mois de mai à juillet voient les arbres se remplir de fleurs et porter leurs fruits, tandis que les chutes d’eau sont à leur plus bel avantage durant la saison des pluies. Quelle que soit la période l’année, si vous avez envie de partir en Thaïlande, partez-y !

Voyager en Thaïlande est abordable

Oui, il est aussi tout à fait possible de complètement se lâcher. Vous pouvez absolument trouver des villas de luxe à partir de 2000 USD la nuit — et elles en valent le prix ! Toutefois, vous ne trouverez pas de meilleur rapport qualité-prix au niveau du logement dans cette partie du monde ailleurs qu’en Thaïlande (sans parler, bien évidemment des quelques exceptions telles que les îles les plus populaires).

Bien qu’il y ait de nombreuses auberges de jeunesse en Thaïlande où vous pouvez trouver un lit en dortoir, le simple fait d’ajouter 100 THB (2,5 USD) au prix de la nuit vous permet bien souvent de trouver une chambre individuelle dans une petite guesthouse (et même d’avoir votre propre salle de bain).

Au niveau du logement, les endroits que nous avons trouvé et pensons qui offrent le meilleur rapport qualité-prix sont le nouveau Sukhothaï, Ayutthaya, Mukdahan et probablement aussi Kanchanaburi. Cela étant dit, vous pouvez aussi trouver des super prix (à partir de 500 THB) dans des zones très touristiques telles que Phuket ou Koh Samui.

La nourriture thaïlandaise est excellente

Nous sommes absolument accrocs à la cuisine thaïlandaise ! Pendant votre temps en Thaïlande, ne vous limitez pas au plat dont vous avez entendu parler chez vous, tels que le khao pat ou encore le pat thai. La cuisine thaïe est très diversifiée et, mis à part la grande variété de fruits de mer à disposition (qui ne seront de toute façon pas forcément donné), il y a de nombreuses spécialités à essayer. Goûtez les trésors d’Isaan avec la som tam (une salade de papaye verte), le larb (de la viande hachée épicée - un des nos plats préférés), les crêpes roti musulmanes à la banane et à l’œuf ou au curry (spécialité du sud), ou encore les saveurs du nord de la Thaïlande avec le khao soi (un curry au lait de coco et aux nouilles aux œufs).

Votre bol de nouilles quotidien ou votre assiette de riz avec du curry ne devrait pas vous coûter plus de 60 THB, 30 à 40 THB étant plutôt la norme. Il est facile de survivre en mangeant quelques-uns de ces plats tous les jours et en se régalant des fruits et légumes frais bon marché et facilement disponibles dans les marchés ou dans les grands supermarchés.

Où aller en Thaïlande

Il vous faut maintenant préparer votre itinéraire. Cela peut s’avérer plus compliqué que ce qu’il y parait. Dès que vous commencez à faire un peu de recherches, vous trouvez que la Thaïlande a bien plus à offrir que les destinations touristiques des voyages organisés telles que Phuket, Pattaya, Chiang Mai ou encore Koh Samui. Et même si vous vous rendez dans les destinations les plus visitées, vous y trouverez toujours des petits endroits hors des sentiers battus qui vous feront ressentir un sentiment de vacances uniques.

Vous n’avez rien vu de la Thaïlande si vous n’avez pas visité...

Bangkok

La capitale de la Thaïlande est débordante d’activité et ne cesse jamais de surprendre. Les routards au budget serré se sentent comme chez eux sur Khao San Road, tandis que les centres commerciaux luxueux de Siam avec leurs bars tendance sur les toits offrent à ceux ayant de l’argent à flamber les meilleures vues sur la ville.

Chiang Mai

Ville dont la scène culturelle fait concurrence à Bangkok, Chiang Mai possède un charme sans fin. Des temples du royaume Lanna somptueux, des matinées à la fraiche au sommet de Doi Inthanon et une immense variété d’activités pour vous occuper pendant jours, voire des semaines ou des mois si vous le souhaitez : Chiang Mai à tout pour plaire.

Les îles

Avec ses centaines d’îles dans le golfe et dans la mer d’Andaman, la Thaïlande offre vraiment un choix exceptionnel. Si vous visitez la Thaïlande pour la première fois, vous pouvez essayer certaines des destinations les plus populaires telles que Phuket sur la mer d’Andaman (la plus grande île du pays, avec d’immenses plages et une vie nocturne incroyable) ou Koh Samui dans le golfe (si vous souhaitez plutôt faire l’expérience d’une île paradisiaque).

Où aller si vous aimez...

Morning Sunrise
Morning Sunrise
Attr: zephythor (cc by)

Les îles
En pensant à la Thaïlande, il y a de fortes chances que la mer soit la première chose qui vous passe par l’esprit. Sans forcément parler des poids lourds que sont Phuket, Samui, Koh Phangan et Koh Tao, la Thaïlande offre bien d’autres endroits tropicaux et paradisiaques moins connus, moins développés et, du coup, moins fréquentés.

Dans le golfe, cela fait des années que Koh Samet est un des endroits privilégiés des Bangkokiens pour aller faire la fête : ses plages de sable blanc et ses eaux limpides remplies de vie aquatique attirent aussi bien les voyageurs au budget serré que les vacanciers en quête de luxe.

Koh Chang est recouverte d’une jungle et convient parfaitement aux amoureux de la nature. De plus, elle n’est pas encore surdéveloppée. Les deux voisines que sont Koh Kood et Koh Mak sont toutes deux des paradis tropicaux ultimes où il n’y a pas bien grand-chose de plus que des bungalows, des somptueuses plages et de l’eau turquoise. Koh Wai plaira très certainement aux personnes les plus romantiques.

La mer d’Andaman est la demeure d’îles encore plus somptueuses. Les îles de Koh Phi Phi sont devenu la Mecque de nombreux touristes depuis que le film culte « La plage » avec Léonardo di Caprio y a été tourné. Bien que Phi Phi soit maintenant bien trop fréquentée et développée, elle a quand même réussi à maintenir (un peu) de son charme.

Koh Lanta est un endroit parfait pour aller passer des vacances en famille ou en couple. Avec ses grandes plages assez peu fréquentées, sa superbe vieille ville et des fruits de mer d’une grande fraicheur, c’est un endroit à ne pas rater.

Les îles de Trang et de Satun sont probablement l’un des secrets les mieux gardés de la mer d’Andaman. Allez faire un tour à Koh Libong pour rencontre les dugongs (vaches marines), faites-vous bichonner dans les spas haut de gamme de Koh Ngai, ou laissez-vous charmer par la splendeur de Koh Kradan.

Koh Phayam et Koh Chang Noi se situent plus haut sur la côte, en se rapprochant de Ranong et sont toutes deux des destinations excellentes pour ceux à la recherche d’endroits plus paisibles.

Les vieilles ruines
Ayutthaya est facilement accessible depuis Bangkok et est donc la destination la plus populaire pour ceux s’intéressant à l’archéologie. Incroyable mélange de vieilles ruines et d’une ville moderne, Ayutthaya a trouvé une formule gagnante.

Sukhothai peut satisfaire même les plus réticents des amateurs de vieux temples : il y en a presque à n’en plus finir. Le meilleur moyen d’explorer cet endroit est de le faire en vélo. De plus, il ne faut absolument pas manquer le célèbre kuay tiaw sukhothai ! (les nouilles locales). Si vous trouvez que Sukhothaï est un peu trop glamour, allez jeter un œil aux villes voisines, Kamphaeng Phet et [Si Satchanalai(en/thailand/si-satchanalai).

Dans le cas où vous rêveriez des somptueuses ruines khmères d’Angkor, il n’y a pas besoin de vous rendre tout de suite au Cambodge : la Thaïlande a ses propres ruines khmères tout aussi impressionnantes, mais tout simplement pas en un nombre aussi énorme. Les numéros 1 sur la liste se trouvent dans le parc historique Phanom Rung de Buriram, où il y a quelques petits temples de grande beauté.

Phimai, à Nakhon Ratchasima n’est pas aussi étendu que Phanom Rung, mais propose de nombreux linteaux sculptés et une forêt d’un seul arbre est juste à quelques pas.

À Kanchanaburi, Prasat Mueang Sinh permet de profiter d’un paysage tranquille en bordure de rivière et il est possible de combiner la visite avec certaines des autres attractions du coin telles que la voie ferrée de la mort (Death Railway).

Les temples bouddhistes
Ayutthaya — que nous recommandons ci-dessus pour ses vieilles ruines — conviens aussi aux amoureux des temples bouddhistes. Nous adorons voir des temples modernes ayant de vieux stupas dans leur cour : on se rend vraiment compte qu’il est possible de faire coexister le passé et le présent !

Très peu de visiteurs étrangers s’arrêtent à Phetchaburi, ce qui est vraiment dommage, car c’est une vraie mine d’or pour ceux aimant les temples bouddhistes. Avec les quelques monastères royaux disséminés en ville et l’abondance d’autres temples (tous différents les uns des autres au niveau du style et de la décoration), il est très facile d’y passer deux ou trois jours à y explorer les temples.

Ubon Ratchathani (en Isaan) est une ville comportant encore plus de temples. Les temples d’Ubon sont tout simplement spectaculaires ! Les autorités locales ont même installé un tramway gratuit pour que les touristes puissent visiter les temples les plus importants en une seule journée.

La nature
Avec plus de 150 parcs nationaux (dont des parcs marins) et 120 parcs forestiers, la Thaïlande a tout ce qu’il faut pour ceux souhaitant se rapprocher de la nature.

Le premier parc national de Thaïlande (le troisième par la taille) est le parc national de Khao Yai à Nakhon Ratchasima. C’est une jungle parcourue par des éléphants sauvages, des sambars, des muntiacus, et encore bien d’autres animaux.

La beauté inégalée du parc national de Khao Sok dans la province de Surat Thani et les 165 km2 du lac Cheow Lan ne manquent jamais d’impressionner.

Les sept niveaux de la cascade d’Erawan située dans le parc national du même nom attirent des hordes de touristes et se visitent le mieux durant la saison des pluies. Afin de profiter d’une expérience plus authentique, prévoyez de passer la nuit dans le parc : il y a une zone de camping et des bungalows.

Parmi les autres parcs nationaux à visiter, on peut noter :
Le parc national de Kui Buri et ses éléphants sauvages ;
Le parc national de Kaeng Krachan et sa faune, ses sentiers de randonnée et ses panoramas embrumés ;
Le parc national d’Ao Phang Nga et ses paysages somptueux, ses plus de 40 îles de karst, ses grottes marines et ses plages immaculées.

Le trekking et la culture des tribus des montagnes
Cap sur le Nord ! Toutes les destinations phares du Nord telles que Chiang Mai ou Chiang Rai offrent de nombreuses opportunités de partir en randonnée, de faire du trek dans les montagnes ou encore de visiter les villages de tribu, les cascades et les sources d’eau chaude.

Dirigez-vous à Pai pour faire l’expérience d’un rythme de vie décontracté et du style de vie un peu hippie dans une vallée à couper le souffle. Partez à l’ouest, à Soppong, pour arriver dans la destination numéro 1 de Thaïlande pour les amoureux de la spéléologie, puis rendez-vous à Mae Hong Song : c’est un endroit de plus en plus populaire, mais tout de même sous-estimé où il est possible de faire du trek ou encore de se détendre dans des bains de boue ou dans des sources d’eau chaude.

Mae Salong et ses plantations de thé spectaculaires plairont aux amoureux de la marche et Mae Sariang abrite probablement les villages tribaux les moins visités de la région.

Cependant, notre destination favorite est Phu Kradueng, à Loei, où il y a une abondance de chemins de randonnée de belle difficulté et où le soleil se couche avec splendeur sur la mesa.