Guide de voyage au Cambodge

La première chose qui vous vient probablement à l’esprit lorsque vous entendez le mot « Cambodge » est fort probablement « Angkor ». Cela est tout à fait normal, car les anciens vestiges du puissant royaume khmer sont vraiment impressionnants.

Il y a de fortes chances qu’Angkor soit raison principale (si ce n’est la seule) pour laquelle vous souhaitez visiter le Cambodge. Dans le cas où vous n’auriez que quelques jours devant vous et souhaiteriez juste vous faire une idée du pays, vous vous baserez probablement sur Siem Reap et profiterez à la fois des temples situés dans le « petit circuit » d’Angkor et du village flottant su le lac Tonlé Sap. Vous n’aurez pas bien le temps de faire autre chose, mais c’est déjà plutôt pas mal.

CAMBODIA 2016-38 by tomscoffin

Pourquoi devriez-vous visiter le Cambodge ?

Angkor est l’une des anciennes villes les plus impressionnantes

Elle n’a peut-être pas été ajoutée sur la dernière liste des sept nouvelles merveilles du monde, mais Angkor est tout aussi impressionnante que la grande muraille de Chine, Pétra, le Taj Mahal ou encore Chichén Itzá. Vous ne nous croyez pas ? Allez y faire un tour pour le constater de vos propres yeux !

Les anciens temples de l’empire khmer ne se limitent pas à Angkor Wat, Angkor Thom et Baphuon. N’hésitez absolument pas à bien vous promener pour en profiter au maximum. Regarder le soleil se coucher sur l’un des temples les plus isolés vous procurera des émotions que vous n’oublierez jamais. Toutefois, même si vous ne pouvez pas faire autre chose que l’itinéraire le plus populaire au sein des temples d’Angkor, vous ne serez quand même pas déçu. Quelle que soit l’opinion de la fondation New7Wonders, Angkor est une merveille.

Les trajets par voie terrestre au Cambodge se sont grandement améliorés

Depuis les 5 ou 7 dernières années, les artères de transport du Cambodge ont reçu un vrai coup de jeune et les voies rapides reliant la plupart des destinations populaires du pays (telles que la route 6 entre Poipet et Phnom Penh) ont maintenant une nouvelle chaussée. Toutefois, certaines portions du trajet ne sont toujours qu’à 2x1 voie et sont utilisées par tous les moyens de transport au monde : chariottes tirées par des buffles, mobylettes, bus express et poids lourds.

Bien souvent, les chauffeurs voulant dépasser n’essayent même pas de regarder s’il y a de la circulation arrivant en sens inverse. La conduite de nuit est encore plus dangereuse : essayez autant que possible d’éviter de prendre des bus de nuit.

Bien que l’état de certaines routes laisse toujours énormément à désirer et qu’il faudra un bon bout de temps avec que le niveau des routes locales se rapproche de celui d’un pays comme la Thaïlande, il est toutefois possible de voyager plutôt confortablement en bus entre toutes les principales destinations touristiques du Cambodge.

Il y a des bus internationaux se rendant en Thaïlande et allant de Phnom Penh à Bangkok ou de Siem Reap à Bangkok, au Vietnam en allant de Phnom Penh à Ho Chi Minh-Ville ou au Laos en allant de Siem Reap à Paksé. Ces itinéraires facilitent grandement les voyages au sein de cette région du monde et permettent aux voyageurs les plus soucieux de leur budget de se déplacer d’un endroit à l’autre dans le confort.

La croissance du tourisme du pays est aussi appuyée par un bon réseau de bus interprovinciaux et par des vols domestiques reliant toutes les destinations touristiques principales. Il est maintenant beaucoup plus facile de se déplacer dans le pays qu’avant.

Le Cambodge propose des expériences très variées

Naked Kid Staring Me Down
Naked Kid Staring Me Down
Attr: Augapfel (cc by)

Des vieilles ruines ? Il y en a des tas. Des plages immaculées ? Bien plus qu’assez (et souvent encore plus spectaculaires que ce que vous auriez pensé). Du trekking dans la jungle ? Mettez vos chaussures de randonnée au pied immédiatement ! Intéressé par l’agriculture ? Allez voir comment le meilleur poivre au monde est cultivé ou comment le sel est récolté dans des champs de sel scintillants. Vous êtes plutôt du type gourmand ? Vous aurez le plaisir de constater que les plats khmers sont très savoureux, sans être remplis de piments (comme certains des pays voisins). Les amateurs de café auront aussi leur dose.

Avez-vous besoin de plus de raisons pour réserver votre billet pour le Cambodge immédiatement ?

Consultez nos pages parlant de la météo du Cambodge et des visas pour le Cambodge afin de préparer au mieux votre voyage.

Note : Bien que le Cambodge soit un des pays les plus pauvres au monde, il n’en demeure pas moins en grande partie un endroit très sûr où voyager. Les crimes violents arrivent, mais ce n’est pas vraiment commun. Évitez tout de même de porter des lunettes roses et d’attirer l’attention sur vous. La corruption, l’alcool à prix modique et les mauvaises aptitudes à la conduite sont des compagnons inévitables de tout voyage au Cambodge.

Ne soyez donc pas surpris si un des officiers de l’immigration vous demande de payer pour une « voie rapide » avant de pouvoir entrer dans le pays. Acceptez également qu’un billet de bus puisse aussi bien coûter 5 USD que 10 USD (ou plus) en fonction de l’appétit du rabatteur. Attendez-vous à ce que les enfants d’Angkor et des zones touristiques mendient de l’argent pour « payer pour l’école » (que ce soit directement ou en vous vendant des cochonneries à un dollar). Ils n’ont ni à payer pour l’école et leur école est encore moins fermée lorsque vous les rencontrez.

Rappelez-vous que les sanctions pour la consommation de drogues sont extrêmement sévères au Cambodge. Il y a vraiment des endroits meilleurs et plus sûrs sur Terre pour fumer un joint. Faites aussi attention avec l’alcool : avec presque tout l’alcool du monde entier disponible dans les magasins à des prix incroyablement bas, il peut être possible de faire une overdose ! Ce pays voit assez fréquemment des voyageurs y décédant d’overdose. Conduire en état d’ivresse ou après avoir fumé n’est pas non plus une bonne idée.

Lisez notre guide sur comment voyager en sécurité au Cambodge pour en savoir plus sur tous les scams et les dangers auxquels vous vous exposez en venant visiter ce pays. Quoi qu’il en soit, faites preuve de bon sens et tout se passera bien !

Où aller au Cambodge

Comme nous l’avons dit plus haut, rien qu’Angkor est déjà une bonne raison pour aller faire un tour au Cambodge...

...et probablement pour tomber amoureux de ce pays, de la simplicité et sincérité de ses habitants, de son patrimoine historique impressionnant et de sa cuisine alléchante.

Notre histoire d’amour avec le Cambodge est une longue histoire et nous ne pouvons que vous encourager à y voyager pendant au moins deux semaines. Vous pourrez y visiter encore plus de ruines anciennes, des îles paradisiaques secrètes, des charmantes petites villes d’inspiration coloniale et vous rapprocher de la nature dans la chaîne des Cardamomes et dans les parcs nationaux du pays.

Vous n’avez rien vu du Cambodge si vous n’avez pas visité...

Le parc archéologique d’Angkor

Site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, Angkor était autrefois la capitale de l’empire khmer. Cet immense complexe rassemble toute une collection de sites archéologiques et est un endroit énigmatique doté d’une ambiance extraordinaire.

Siem Reap est la porte d’entrée vers les merveilles d’Angkor et est l’endroit le plus pratique où se baser pour partir visiter le parc historique : cette ville renferme de nombreux services et infrastructures destinés aux touristes.

Le lac Tonlé Sap

Le lac Tonlé Sap est une immense masse d’eau renfermant une biodiversité incroyable. C’est le plus grand lac d’Asie du Sud-Est et le cœur de la nation. Partez en visite organisée pour visiter ses villages flottants ou prenez un bateau de Battambang à Siem Reap pour une expérience encore plus authentique.

Phnom Penh

Même si Phnom Penh (la capitale du Cambodge) a un passé plutôt tumultueux, elle est en train de changer très rapidement. Des centres commerciaux modernes et des gratte-ciels commencent à y pousser en toute part, alors que ses temples bouddhistes et ses boulevards ombragés portent toujours les souvenirs de sa triste histoire.

Sihanoukville

Les plages de sable blanc de Sihanoukville attirent tous les styles de voyageurs. Les plus jeunes et les plus aventureux y trouveront toutes sortes de fêtes, de soirées et d’esprit routard, alors que les plus âgés pourront trouver tout le confort qu’ils souhaitent dans l’un de ses complexes hôteliers de luxe.

Où aller si vous aimez...

Les vieilles ruines
Comme il n’y a aucun transport en commun y allant, se rendre à Koh Ker (la capitale de l’empire khmer du Xe siècle) est plutôt un challenge. Les ruines perdues dans sa jungle sont très gratifiantes et on peut s’attendre à ce qu’il n’y ait presque personne d’autre.

Kompong Thom est une des valeurs sures pour ceux appréciant les petites villes tranquilles, mais souhaitant quand même voir certaines des ruines les plus spectaculaires du Cambodge. Visitez également les alentours de Kompong Thom pour vous faire une bonne idée de la vie rurale au Cambodge.

Preah Vihear est depuis longtemps une pomme de discorde entre la Thaïlande et le Cambodge. Ce temple spectaculaire se situe en haut d’une colline à proximité de la frontière entre ces deux pays et offre des points de vue imprenables. De nos jours, il ne peut que se visiter depuis le Cambodge.

Les plages et les îles
Lorsque vous pensez à des îles tropicales remplies de sable blanc, d’eaux limpides et d’une jungle luxuriante, vous ne pensez probablement pas immédiatement au Cambodge. Cela est donc une très bonne raison pour envisager d’aller faire un tour du côté de Koh Rong (avant qu’il ne soit trop tard) !

En plus, juste à côté de Koh Rong se trouve une île plus petite : Koh Rong Sanloem qui est vraiment l’île paradisiaque ultime. Oui, ultime.

Pour une alternative plus tranquille à Sihanoukville, Kep possède des fruits de mer succulents et n’est pas encore souillée par l’ambiance du tourisme de masse. Les îles de ses côtes attirent un peu de monde, tout comme sa proximité avec la frontière avec le Vietnam.

Le trekking et la nature
À cheval sur huit des provinces du Cambodge, la chaîne des Cardamomes et le chaînon de l’éléphant commencent à la frontière avec la Thaïlande, traversent le centre du Cambodge et arrivent presque à la frontière avec le Vietnam. Du trekking ou des visites en bateau peuvent facilement s’organiser depuis Koh Kong.

Banlung est un petit village de la province de Ratanakiri et donne l’impression d’être un peu dans un autre monde. Cet endroit est la demeure de groupes ethniques minoritaires, de plantations d’hévéas et de palmiers, et abrite de somptueuses cascades et des zones protégées. Cela vaut vraiment le coup de faire l’effort de s’y rendre.

Dans le cas où vous seriez fou des dauphins, il ne faut pas manquer Kratie. C’est l’un des seuls endroits au monde où il est possible de rencontre les dauphins menacés d’eau douce de l’Irrawaddy.

Le charme unique des destinations hors des sentiers battus
Même si Battambang est la deuxième plus grande ville du Cambodge, cela demeure néanmoins une destination hors des sentiers battus. Cette ville abrite une jolie architecture coloniale et de nombreux temples anciens y sont parsemés et valent le coup d’œil. Son train de bambou est le seul existant dans son genre et va probablement bientôt cesser d’exister, car il est prévu que le Cambodge remette son réseau ferroviaire en place.

Profitez de l’ambiance détendue d’une ville en bordure de rivière, allez profiter de l’air frais dans la station d’altitude française de Bokor, amusez-vous dans les restaurants et dans les bars de la ville et relevez vos plats avec le meilleur poivre au monde : c’est que Kampot a à vous offrir.