1 filtres de recherche sont actuellement appliqués

Clear all filters
Special icons you can find in results:
  • immédiatImmédiat - Instant confirmation
  • Remboursable - Cancelation possible (check rules)
  • Billet électronique - Vous pouvez embarquer en montrant le billet depuis votre téléphone.

Seuls les trajets proposés par Thai Airways sont énumérés.

immédiatImmédiat
07:40
BKK Aéroport Suvarnabhumi, Bangkok
1h 10m de vol #TG580 avec Thai Airways en Classe économique
08:50
PNH Aéroport Phnom Penh
immédiatImmédiat
07:40
BKK Aéroport Suvarnabhumi, Bangkok
1h 10m de vol #TG2586 avec Thai Airways en Classe économique
08:50
PNH Aéroport Phnom Penh
immédiatImmédiat Le Plus Rapide
08:35
BKK Aéroport Suvarnabhumi, Bangkok
1h 5m de vol #TG2582 avec Thai Airways en Classe économique
5
09:40
PNH Aéroport Phnom Penh
immédiatImmédiat
18:20
BKK Aéroport Suvarnabhumi, Bangkok
1h 15m de vol #TG584 avec Thai Airways en Classe économique
19:35
PNH Aéroport Phnom Penh

horaire de Bangkok à Phnom Penh

horaire de Bangkok à Phnom Penh
Nom du transportTemps de routePrix
Virak Buntham Express Express Seater 41 01:00 - 11:00฿ 1,234
Virak Buntham Express Bus climatisé 05:00 - 18:00฿ 934
Bangkok Air Classe économique #PG92706:15 - 07:30฿ 2,981
Virak Buntham Express Bus climatisé 06:00 - 19:00฿ 934
Transport Co LA Express 07:30 - 21:30฿ 1,070
Bangkok Air Classe économique #PG21508:00 - 09:10฿ 8,014
Bangkok Air Classe économique #PG93911:15 - 12:30฿ 8,014
Bangkok Air Classe économique #PG24312:25 - 13:35฿ 8,014
Thai AirAsia Classe économique #FD60615:15 - 16:30฿ 3,156
Bangkok Air Classe économique #PG21917:05 - 18:15฿ 8,014
Thai Airways Classe économique #TG58418:20 - 19:35฿ 8,711
Thai AirAsia Classe économique #FD60420:30 - 21:40฿ 3,526

Comment se rendre de Bangkok à Phnom Penh

Pourquoi aller à Phnom Penh

Même si Phnom Penh est facilement l'une des capitales les moins développées d'Asie du Sud-Est, elle possède néanmoins son propre charme et il n'est pas rare de voir des voyageurs n'ayant à la base prévus que d'y rester quelques jours s'y éterniser pendant des semaines ou des mois. Avec ses grands boulevards arborés, ses temples bouddhistes sublimes et sa magnifique promenade en bord de rivière, Phnom Penh a un joli petit côté français. Ce dernier a cependant tendance à disparaitre, car de plus en plus de gros bâtiments et centres commerciaux à l'occidentale fleurissent en toutes parts.

De Bangkok à Phnom Penh

La distance séparant Bangkok de Phnom Penh par la route est de 600 km. Se rendre à la capitale du Cambodge peut être fait soir par la voie terrestre, soit par voie aérienne. Bien qu'il y ait un bus direct reliant Bangkok à Phnom Penh, vous pouvez diviser ce trajet de 13 heures en plusieurs petits trajets, par exemple de Bangkok à Siem Reap et de Siem Reap à Phnom Penh. Voler vous fera gagner énormément de temps : cela prend moins d'1 heure et demie pour se rendre de Bangkok à Phnom Penh en avion.

De Bangkok à Phnom Penh en bus

Il n'y a actuellement qu'un seul bus direct reliant Bangkok à Phnom Penh. Le trajet est effectué par une société gouvernementale appelée Transport Co International. L'heure de départ ayant été changée de nombreuses fois depuis que cet itinéraire a été mis en service en février 2013, le bus part maintenant de Morchit, la gare routière du nord de Bangkok chaque matin à 5 h (ce qui n'est pas toujours l'heure la plus pratique). Il arrive à Phnom Penh avant 18 h le jour même et vous fait donc perdre la journée tout entière. La frontière utilisée par le bus pour passer de la Thaïlande au Cambodge ouvre à 6 h, ce qui explique en partie le choix de cet horaire. Les tickets ne coûtant que 1 000 THB, cette option est un moyen économique de se rendre de Bangkok à Phnom Penh.

Le bus met environ cinq heures pour se rendre de Bangkok à la frontière et sept heures de plus pour atteindre Phnom Penh. Ajoutez-y au moins une heure (généralement deux) pour effectuer les formalités à la frontière (surtout au niveau du Cambodge, car il est très facile de sortir de Thaïlande). Le passage de frontière située à Aranyaprathet–Poipet est souvent très peuplé et il y est donc fréquent d'y voir de longues files d'attente.

Veuillez noter que cet endroit est le lieu de nombreuses tentatives d'arnaques au niveau du visa pour le Cambodge ou du passage de la frontière. Pour plus de détails sur ces arnaques, consultez notre section « Alerte à l'arnaque » un peu plus bas.

Ce voyage était autrefois sujet à polémique quant à la qualité du service procuré, mais tous les voyageurs l'ayant effectué depuis 2016 sont généralement d'accord pour dire que le bus est soit complètement neuf, soit en très bon état. Bien qu'il possède des toilettes à bord, vous préférerez probablement utiliser celles des stations essence lorsque le bus s'arrêtera faire le plein ou fera une pause. Tout comme de partout en Thaïlande, la climatisation peut être un problème : elle peut être réglée sur le mode « Alaska » et il peut donc faire froid à bord (des couvertures vous seront cependant fournies par l'équipe à bord du bus). Vous pouvez vous attendre à avoir également une bouteille d'eau gratuite ainsi qu'un petit en-cas (généralement un muffin ou une pâtisserie), ainsi que du riz et du curry pour le déjeuner.

À Phnom Penh, le bus vous emmène aux bureaux de Transport Co situés sur Preah Ang Non (rue 102), dans le quartier du Wat Phnom. Cela vous placera à quelques minutes à pied du bord du fleuve, où vous pourrez trouver de belles options de logement et même des endroits avec des vues imprenables sur la Tonlé Sap.

Pourquoi est-il pratique de prendre un bus direct de Bangkok à Phnom Penh ? Tout d'abord, cela permet de ne pas changer de moyen de transport à la frontière. Ensuite, cela permet de se rendre rapidement d'une capitale à l'autre. Bien que le voyage soit long et prenne environ 13 heures, il y a suffisamment d'arrêts en cours de route pour pouvoir se dégourdir les jambes : ce n'est donc pas aussi fatigant que cela peut paraitre.

Alerte à l’arnaque

Ne soyez pas étonné si, au lieu de vous emmener directement à la frontière, votre bus (opéré par le gouvernement) s'arrête à une « agence pour visas », qui pourrait même quelques fois arborer le symbole du « Consulat du Cambodge ». Des rabatteurs essaieront de vous forcer à y obtenir votre visa pour le Cambodge en vous disant que c'est le seul moyen officiel de l'obtenir et que ce n'est pas possible d'en avoir un à la frontière. Vous pouvez en effet leur laisser s'occuper de remplir tous les formulaires à votre place (ce qui vous coûtera entre 15 et 20 USD en plus), mais ce n'est rien que vous ne pouvez pas faire vous-même à la frontière pour obtenir votre visa pour le Cambodge. Dans tous les cas, attendez-vous à passer une heure dans cette agence de visas, car certaines des personnes voyageant dans le bus avec vous ne seront soit absolument pas au courant de cette arnaque, soit n'en auront pas grand-chose à faire de dépenser plus pour avoir ce service. Comme c’est de coutume en Asie, il ne servira à rien de vous énerver : prenez votre mal en patience et attendez sagement.

Veuillez noter que le prix officiel du visa touristique est de 30 USD, mais que les officiers vous demanderont systématiquement de payer entre 100 et 200 THB en plus pour soi-disant « accélérer le processus ». Assurez-vous également d'avoir photo d’identité attachée avec votre formulaire de demande de visa.

Si vous souhaitez éviter ces problèmes à l’agence de voyage ou à la frontière, faites votre demande de visa pour le Cambodge en ligne en vous rendant sur le site internet officiel du « Ministry of Foreign Affaires and International Cooperation of Kingdom of Cambodia » (Ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale au royaume du Cambodge). Le e-visa coûte 30 USD plus 7 USD de frais de traitement. Il est accepté à tous les postes frontières principaux du Cambodge, dont ceux de l’aéroport international de Phnom Phen ou de Siem Reap, de Poi Pet (Banteay Meanchey), de Cham Yeam (Koh Kong) et de Bavet (Svay Reing).

Une autre arnaque plutôt fréquente est celle consistant à vous vendre une « carte d'accès rapide » pour 6 USD pour vous aider à passer la frontière plus rapidement. Il ne sert à rien d'en acheter une, car cela ne donne absolument aucun avantage.

Vols de Bangkok à Phnom Penh

Prendre l'avion est plus que certainement le moyen de gagner le plus de temps - mais pas vraiment celui qui fera du bien à votre portemonnaie ! - pour se rendre de Bangkok à Phnom Penh. Il y a des vols partant pour Phnom Penh en partance des deux aéroports de Bangkok. Air Asia (la compagnie aérienne à bas prix leader en Asie) propose deux vols quotidiens au départ de l'aéroport international de Don Mueang. Thai Airways (la compagnie aérienne nationale) et Bangkok Air (une autre compagnie aérienne de Thaïlande) utilisent l'aéroport de Suvarnabhumi. Ces deux dernières ne sont absolument pas bon marché et les vols hors promotion vous emmèneront certes à Phnom Penh en style, mais vous délesteront d'environ 7 000 THB (soit environ 200 USD). Leur ticket inclut cependant les repas et les bagages.

Les tickets classiques à bord d'Air Asia pour se rendre de Bangkok à Phnom Penh coûtent à partir de 2 000 THB, sans compter les extras pour les bagages, les repas ou le choix du siège. Si vous faites partie des chanceux qui arrivent à profiter de l'une des grosses promos de Air Asia, vous pouvez trouver des vols aller pour environ 1 000 THB.

Pour se rendre à l'aéroport international de Don Mueang à partir du centre de Bangkok, utilises l'une des navettes aéroport – la A1 depuis la gare routière de Morchit et la A2 depuis Victory Monument (entre 60 et 80 minutes de trajet). La gare ferroviaire de Hua Lamphong est reliée à l'aéroport de Don Mueang par des trains navettes (50 minutes).

L’aéroport de Phnom Penh se situe 10 km à l'ouest du centre-ville. Prenez un taxi pour vous rendre en ville. Ils sont disponibles à l'aéroport pour un tarif fixe de 7 USD. Si vous souhaitez payer moins, sortez de l'aéroport et prenez une mototaxi, un tuk-tuk ou un taxi ordinaire pour payer entre 2 et 5 USD en fonction du véhicule.

Se déplacer dans Phnom Penh

Si vous avez déjà un peu d'expérience au Cambodge, vous avez sans doute remarqué que les Khmers aiment voir les choses en grand (surtout pour la largeur de leurs routes), ce qui rend l'exploration de Phnom Penh plutôt laborieuse à pied. Les tuk-tuks et les motos-taxi sont en grand nombre et présents de partout de ville : c'est donc un moyen plutôt bon marché de s'y promener. Attendez-vous à payer votre course en tuk-tuk entre 1 et 3 USD et un peu moins pour une course en moto-taxi.

Phnom Penh vous permet aussi de louer un scooter. Les tarifs à la journée sont d'environ 5 USD. N'oubliez absolument pas de porter votre casque en toutes circonstances car la circulation est vraiment chaotique et les accidents et blessures sont monnaie courante. N'en louez un que si vous avez déjà l'expérience de conduire des deux roues dans un pays asiatique.

Phnom Penh possède aussi un réseau de transports en commun. Le ticket de bus coûte moins de 0.5 USD par trajet. La ligne la plus utile est la ligne 03, qui s'arrête à l'aéroport international, au marché central (Central Market) et au marché de nuit (Night Market). En prenant la ligne 01 et en marchant un peu, vous pourrez vous rendre au Palais royal ainsi qu'au musée national.

Où se loger à Phnom Penh

Pour un court séjour à Phnom Penh, il est plus pratique de rester dans le quartier aux alentours du bord de rivière. Il propose un grand choix de logements pour tous les prix, qui offrent tous de belles vues sur la rivière et sont à proximité de tous les restaurants, cafés et boutiques que Sisowath Quay a à offrir à ses visiteurs.

Ceux souhaitant rester sur Phnom Penh plus que quelques jours peuvent demander à consulter les tarifs à la semaine ou au mois. Beaucoup de guesthouses offrent de belles réductions à ceux restant longtemps, ce qui peut vous permettre d'économiser pas mal d'argent si vous en parlez à votre hôte en avance.

Si vous souhaitez rester plus qu'un mois, commencez plutôt à regarder du côté de la location d'appartement. Beaucoup de propriétaires demandent un séjour d'au moins deux mois, mais il est toujours possible de négocier. Un studio de taille modeste avec une sorte de cuisine devrait vous coûter 100 USD de moins qu'une chambre dans une guesthouse pour la même durée.

Choses à faire à Phnom Penh

Allez vous éduquer sur la sombre période de l'histoire khmère au musée du génocide de Tuol Sleng (Tuol Sleng Genocide Museum) et continuez votre exploration historique aux champs d'extermination de Choeung Ek (Killing Fields of Choeung Ek). Profitez de Phnom Penh en vous faisant plaisir avec des spécialités françaises (il y en a de moins en moins), en vous délectant de cuisine du monde dans un de ses nombreux restaurants haut de gamme (qui coûtent moitié moins cher que partout ailleurs dans le monde) ou en vous enivrant des coutumes locales en visitant les marchés ou observant les gens faire leur vie.

Il y a plein d'endroits intéressants à voir dans et autour de Phnom Penh et qui peuvent facilement se visiter en une journée comme (entre autres) Phnom Chisor qui est un parfait exemple de la période des temples d'Angkor ou Koh Dach (aussi appelée « île de la Soie ») qui vous permet d'observer le tissage de la soie et d'acheter certain des textiles les plus raffinés du Cambodge. Il y a au bout du compte beaucoup de merveilles architecturales, d'endroits où passer ses soirées et de possibilités de faire du shopping à Phnom Penh. Même si elle ne deviendra certainement pas votre ville préférée d'Asie, cette ville mérite tout de même le détour.

Continuer à voyager depuis Phnom Penh

En allant plus loin, à 2 heures et demie au sud-ouest de Phnom Penh, vous pouvez vous rendre dans la superbe ville de Kampot ou, si vous avez plutôt des envies de mer, vous pouvez vous diriger vers la station balnéaire de Sihanoukville (4½ heures). Cette dernière vous permettra de rejoindre facilement la superbe île de Koh Rong. En vous dirigeant au sud-est, vous pouvez atteindre le Vietnam et l'incroyable ville de Saïgon (6 heures et demie). En revenant au nord-ouest, ne manquez sous aucun prétexte Siem Reap et ses temples de l'empire d'Angkor, ou - si les tatouages sacrés vous intéressent - allez jeter un œil à Battambang (6 heures).

itinéraires populaires en Thaïlande