Comment se rendre de Yangon à Mandalay

De Yangon à Mandalay

Située à presque 630 km au nord de Yangon, l’ancienne capitale royale et deuxième plus grande ville du Myanmar peut être facilement rejointe en bus, en avion ou en train. La majorité des touristes en voyage organisé ne disposant que peu de temps optent pour le moyen le plus rapide de voyager entre ces deux villes : le temps de vol est de moins d’une heure et demie. Le voyage par voie terrestre est bien plus fatigant, puisque cela prend entre 10 et 15 heures en fonction du moyen de transport que l’on choisit. Les bus sont souvent bondés, mais sont généralement plus rapides et moins chers que les trains. Cela peut paraitre surprenant, mais les trains sont à l’heure et proposent différents types de wagons.

De Yangon à Mandalay par train

La plus grande partie des voies ferrées du Myanmar a été construite par les Britanniques. La liaison ferroviaire entre Yangon et Mandalay relie aussi le sud au nord du pays, faisant de ces villes les centres de transport ferroviaire principaux du pays.

Veuillez noter qu’énormément de changements ont été effectués sur les horaires des trains du Myanmar en 2012 et qu’internet regorge d’informations complètement désuètes : vérifiez toujours bien vos sources d’informations avant de prévoir votre trajet en train. La société des chemins de fer Myamar Railways ne possède ni site internet officiel ni système de réservation en ligne.

Le voyage de Yangon à Mandalay en train est déjà une expérience mémorable en lui-même. Même si l’on ne peut pas forcément dire que le trajet est spectaculaire (au niveau des paysages), il permet vraiment d’avoir un véritable aperçu de ce à quoi la vie dans les campagnes du Myanmar ressemble : les palmiers y chatouillent le ciel, les buffles broutent paisiblement, les marchands ambulants viennent parcourir les wagons lorsque le train s’arrête en gare afin de vendre les biens qu’ils transportent sur leur tête et les enfants du coin sont excités de faire des grands signes aux trains qui passent.

La voyage dure un total de 15 heures et les trains partent et arrivent quasiment toujours exactement à l’heure annoncée. Il y a actuellement trois trains quotidiens en direction de Mandalay : le #11 part de Yangon à 6 h pour arriver sur Mandalay à 21 h et les deux trains de l’après-midi partent à 15 h (#5) et à 17 h (#3). Ces deux derniers trains sont les plus pratiques pour se rendre à Mandalay, car ils permettent d’arriver de bonne heure le matin (respectivement à 6 h et à 8 h). Il faut cependant bien noter que les trains #11 et #5 ne possèdent pas de couchettes et ne proposent que des sièges.

Il existe deux types de sièges : les sièges ordinaires et les sièges de classe supérieure. Le premier de ces types est le moyen le plus économe de voyager, mais est très loin d’être confortable : ce ne sont rien de plus que des sièges durs. Les sièges de classe supérieure sont confortables et s’inclinent. Certains wagons possèdent cependant des sièges bloqués en position complètement inclinée (car n’ayant pas été réparés) : impossible de les mettre en position verticale. Ces sièges coûtent deux fois plus cher que les sièges ordinaires (30 000 MMK/20-25 USD).

Le train #3 offre à la fois des sièges et des couchettes. Les wagons offrant des couchettes se composent de compartiments fermés pouvant accueillir quatre passagers : les deux couchettes du bas et les deux couchettes du haut sont un choix idéal pour ceux voyageant en famille ou avec un groupe d’amis. Les couchettes coûtent 6 à 8 USD de plus que les sièges de classe supérieure.

Veuillez noter qu’il n’y a aucun wagon climatisé. Certains ont des ventilateurs au plafond, tandis que d’autres n’ont que des fenêtres pouvant s’ouvrir pour faire rentrer de l’air frais. Ce n’est toutefois généralement pas un problème, même lorsque l’on voyage durant les mois les plus chauds de l’année (avril et mai) : il peut même être prudent d’avoir quelques vêtements chauds sous la main, car les nuits peuvent être très fraiches.

À Yangon, la gare ferroviaire centrale se situe sur Kun Chan Road, en face du stade. À Mandalay, la gare ferroviaire se situe à l’angle de 79 Street et de 30 Street, au sud du coin sud-ouest du parc encerclant le palais royal.

Astuce : les trains allant de Yangon à Mandalay (sauf les trains express) passent par Bago, point inévitable pour ceux souhaitant visiter le Rocher d’Or. Dans le cas où le mont Kyaiktiyo serait sur votre liste de choses à visiter, essayez de commencer par cela avant de reprendre le train de Bago à Mandalay.

De Yangon à Mandalay en bus

Yangon possède de nombreuses gares routières, mais celle utilisée pour les bus en direction de Mandalay est la Highway Bus Station (gare routière de l’autoroute), aussi connue sous le nom de gare routière Aung Mingalar. Elle se situe bien en dehors des limites de la ville, à 500 m à l’est de l’autoroute Aung Mingalar, entre Sat Hmu Street et Sa Gaing Street, à 7 km au nord-est de l’aéroport international de Yangon.

Les billets de bus peuvent être achetés en ville auprès des guichets à proximité du stade, au nord de la gare ferroviaire centrale de Yangon. Vous savourerez le processus d’achat des billets : les gens n’utilisent généralement pas de système informatisé et acheter son billet de bus implique donc être témoin de plusieurs personnes discutant, passant des coups de téléphone et prenant des notes dans un carnet. Cela semble cependant fonctionner plutôt pas mal : si l’on vous donne un billet, vous aurez un siège (pas de soucis à vous faire).

La majorité des transporteurs offre également un transfert vers la gare routière : un siège dans un taxi partagé coûte 1 000 MMK (un peu moins de 1 USD). Les billets de bus coûtent entre 12 000 MMK (10 USD) et 23 000 MMK (17 USD). Ne vous attendez cependant pas à avoir tout le confort : les sièges sont généralement serrés, n’offrent que peu de place pour les jambes et les bus sont régulièrement d’un âge plutôt avancé. De nouveaux bus « Elite » existent cependant maintenant sur cet itinéraire et proposent des rangées de trois sièges au lieu de quatre (ce que nous recommandons de choisir). Le voyage en bus dure entre 8 et 10 heures et les départs se font en fin d’après-midi ou en soirée.

Les bus au départ de Yangon arrivent à Mandalay Highway Bus Station (la gare routière de l’autoroute de Mandalay), à 8 km du centre-ville. Vous avez alors trois options pour vous rendre en ville : le taxi, la mototaxi ou le pick-up (le moyen de transport en commun local). Les taxis sont généralement à des prix plutôt élevés (environ 7 000 MMK par voiture), tandis que les mototaxis sont moins chères (2 500 MMK). Afin de prendre le pick-up, il faut sortir de la gare et marcher jusqu’à la route, d’où ils seront plus que ravis de vous emmener à destination pour entre 500 et 1 000 MMK.

Vols de Yangon à Mandalay

La ligne Yangon-Mandalay est de loin la plus populaire de toutes les lignes aériennes du Myanmar. Elle est desservie par une poignée de compagnies aériennes locales et régionales, telles que Myanmar Airways, Air Mandalay et Yangon Airways. Comptées ensemble, ces compagnies proposent une grosse dizaine de vols quotidiens. Les prix commencent généralement à 100 USD l’aller, bagages inclus. Le vol dure généralement entre une heure et 85 minutes.

À Yangon, l’aéroport international de Yangon se trouve 17 km au nord de la gare ferroviaire centrale. Il n’est pas desservi par les transports en commun et il faut donc prendre un taxi afin de pouvoir s’y rendre (8 000 MMK, 8 USD). Il est tout de même possible de faire la plus grosse partie du trajet de la ville à l’aéroport en prenant un des bus locaux : montez à bord de l’un des bus se dirigeant vers Sel Maing Kone ou Maha Si (demandez aux habitants du coin si vous n’arrivez pas à comprendre quel bus va où), puis marchez le long de la route de l’aéroport de Yangon (Yangon Airport Road) — il n’y a alors que 2,5 km pour arriver au terminal. Un taxi depuis l’arrêt du bus devrait vous coûter environ 1 USD.

L’aéroport international de Mandalay se trouve à 45 km au sud-ouest, ce qui est vraiment à l’écart de la ville. À notre plus grande surprise, les courses en taxi pour se rendre en ville sont assez raisonnables, et il faut donc d’attendre à payer 12 000 MMK/10 USD pour un véhicule privé — il est aussi possible de monter à bord de véhicules partagés (4 000 MMK/4 USD). Vérifiez d’abord avec votre hôtel de Mandalay s’il n’offre pas de ramassage gratuit à l’aéroport. Même si ce n’est pas un service proposé, il y a de fortes chances qu’il pourra vous en organiser un à de meilleurs prix.

Mandalay est un lieu qu’il serait bête de ne pas inclure sur votre itinéraire de vacances : images de Bouddha recouvertes de feuilles d’or, immenses boulevards et avenues, ou encore petites villes historiques des environs telles que Mingun, Inwa, Sagaing et Amarapura seront là pour satisfaire votre curiosité et dépaysement. Même le nom de cette ville est intrigant ! Pour être tout à fait honnêtes, certaines de nos connaissances ne l’avaient jamais entendu. Vous trouverez probablement que les vues depuis Mandalay Hill sont moins spectaculaires que celles que le haut des temples de Bagan offrent sur la foultitude de pagodes. Vous trouverez probablement que la ville en elle-même est moins propice à la méditation que les abords du lac Inle de Nyaung Shwe. Vous trouverez aussi certainement que cette ville est moins animée et possède moins d’héritage culturel que Yangon. Malgré tout cela, Mandalay a suffisamment à offrir pour que vous puissiez rester occupé pendant quelques jours : contemplez le nettoyage quotidien du visage de Bouddha à Mahamuni Paya ; promenez-vous sur le célèbre pont d’U Bein afin d’observer la vie des gens du coin au coucher du soleil ; regardez un spectacle de marionnettes à la façon « Mandalay » ; apprenez à cuisiner l’un des succulents currys birmans en suivant une des formations de Yoe Yoe Lay Guesthouse — et repartez avec des souvenirs de votre voyage à Mandalay plein la tête.

Pourquoi aller à Mandalay

Si vous décidez de suivre l’itinéraire des « Big Four », votre prochaine destination sera soit Bagan (à partir de 5 heures ; 10 000 MMK/9 USD) ou Taunggyi (pour le lac Inle, 10 heures ; 10 000 MMK/9 USD). Ces deux villes sont reliées à Mandalay par des bus au départ de la Highway Bus Station (gare routière de l’autoroute). Dans le cas où vous partiriez en direction de Bagan, vous pouvez agrémenter un peu votre voyage en prenant d’abord un bus pour Pakokku, puis un bateau de Pakokku à Nyaung-U (une heure). Nyaung-U possède une forme de transports en commun plutôt surprenante, puisqu’il est possible de se déplacer en calèche (ce qui est aussi possible pour visiter les temples de Bogan).

Continuer à voyager depuis Mandalay

Il existe aussi des bus pour se rendre vers les destinations de bord de mer telles que Sittwe et Thandwe (pour la plage de Ngapali). Les bus partent de la gare routière Hlaing Thar Yar de Mandalay. Il faut tout de même noter que le trajet est long, sur une route cabossée et que cela peut dont prendre entre 15 et 17 heures. Les bus en direction de Sittwe passent par Mrauk-U, la capitale du XVe siècle du royaume d’Arakan. À ne manquer sous aucun prétexte si vous aimez les vieux temples.

Cela fait maintenant quelques années que des vols internationaux existent au départ de Mandalay et il est donc possible de trouver des vols directs pour Chiang Mai et Bangkok en Thaïlande, pour Singapour ou encore pour Hong Kong : ils partent entre une à sept fois par semaine en fonction de la destination.

Yangon à Mandalay @ train, avion 28 oct. 2017

De Yangon Central à Mandalay en train

06:00
Yangon Central
21:00
Mandalay Central
15h
15:00
Yangon Central
06:00
Mandalay Central
15h
17:00
Yangon Central
08:00
Mandalay Central
15h
17:00
Yangon Central
08:00
Mandalay Central
15h

De Yangon Airport à Mandalay en avion

07:30
Yangon Airport
08:25
Annisaton Airport, Mandalay
55m
Instant
09:05
Yangon Airport
10:15
Annisaton Airport, Mandalay
1h 10m
Instant
10:50
Yangon Airport
12:10
Annisaton Airport, Mandalay
1h 20m
Instant
16:00
Yangon Airport
16:55
Annisaton Airport, Mandalay
55m
Instant
18:00
Yangon Airport
19:25
Annisaton Airport, Mandalay
1h 25m
Instant
Vous pouvez consulter plus d’avis en basculant la langue sur l'anglais.