50
vérification de disponibilité
chargement de données

De Vientiane Naga Travel à Bangkok en bus

17:00
Vientiane Naga Travel
07:00
Morchit, Bangkok
14h
immédiat

De Vientiane Airport à Suvarnabhumi Airport en avion

#PG4130
07:15
VTE Vientiane Airport
08:30
BKK Suvarnabhumi Airport
1h 15m
immédiat
 
#PG944
11:40
VTE Vientiane Airport
12:55
BKK Suvarnabhumi Airport
1h 15m
immédiat
 
#TG2571
13:20
VTE Vientiane Airport
14:25
BKK Suvarnabhumi Airport
1h 5m
immédiat
 
#PG4132
18:40
VTE Vientiane Airport
19:40
BKK Suvarnabhumi Airport
1h
immédiat
 
#PG940
19:35
VTE Vientiane Airport
20:50
BKK Suvarnabhumi Airport
1h 15m
immédiat
 
#TG575
20:30
VTE Vientiane Airport
21:35
BKK Suvarnabhumi Airport
1h 5m
immédiat
 

De Vientiane Airport à Don Mueang Airport en avion

#FD1041
13:45
VTE Vientiane Airport
14:55
DMK Don Mueang Airport
1h 10m
immédiat
 

De Vientiane any hotel à Bangkok en charter

Tout
Vientiane any hotel
Heure
Bangkok any hotel
10h
immédiat Remboursement
  véhicule, tout compris

Comment se rendre de Vientiane à Bangkok

Vientiane et Bangkok sont reliées entre elles par des vols directs : c’est le moyen le plus rapide de se déplacer entre ces deux capitales. Même si un service de bus direct fait aussi la liaison entre les deux, transiter par Nong Khai ou par Udon Thani permet d’avoir accès à un plus grand nombre de départs en bus, en train ou en avion, quelle que soit l’heure de la journée — c’est aussi souvent moins cher et moins long en comparaison aux autres trajets directs. 650 km séparent Vientiane de Bangkok par voie terrestre, ce qui prend entre 12 et 14 heures à réaliser en prenant les transports terrestres. Voler de Vientiane à Bangkok ne prend en revanche qu’une heure vingt minutes. Il est aussi possible de combiner l’avion avec les trajets terrestres afin d’essayer d’obtenir le meilleur compromis entre coût et temps passé dans les transports.

Vols de Vientiane à Bangkok

L’aéroport international de Wattay est situé à 3 km au nord-ouest du centre-ville de Vientiane. Certains hôtels offrent leurs propres transferts jusqu’à l’aéroport pour environ 7 USD. Depuis la ville, il est très facile de rejoindre l’aéroport en tuk-tuk : la course ne devrait pas coûter plus de 3 USD (les chauffeurs vous feront cependant croire que c’est le double - négociez avant de monter à bord). Si marcher un peu ne vous dérange pas, il est possible de se rendre à l’aéroport en prenant le bus public #30, car il emprunte la route principale et s’arrête à 500 m de l’aéroport.

AirAsia part de Vientiane en direction de l’aéroport Don Mueang de Bangkok. En vous y prenant à l’avance et en partant aux bonnes dates, il est souvent possible d’obtenir des billets pour moins de 60 USD l’aller (bagages en soute en supplément). L’aéroport de Don Mueang est satisfaisant si vous aller passer du temps à Bangkok ou si vous allez prendre une correspondance locale avec AirAsia ou Nok Air, car ces deux dernières partent aussi de cet aéroport. Dans le cas où vous souhaiteriez continuer votre voyage vers une des destinations du sud ou de la côte est, il est préférable d’arriver à l’aéroport Suvarnabhumi, car il est possible de prendre un transfert direct de Suvarnabhumi vers certaines des stations balnéaires les plus populaires de Thaïlande telles que Hua Hin, Pattaya ou Koh Chang. Lao Airlines, Thai Airways et Bangkok Airways vont toutes de Vientiane à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok, mais leurs billets sont plus chers que ceux proposés par AirAsia.

De Vientiane à Bangkok en bus

Naga Travel possède un service quotidien reliant Vientiane à la gare routière Morchit de Bangkok. À Vientiane, le point de ramassage se situe à deux pâtés du marché de nuit (en bordure du Mékong), à l’angle de la rue Haiphong et de la rue Hengbaum. Le bus part à 17 h et arrive à Bangkok avant 7 h le lendemain matin. Les billets sont à 1 400 THB. Pour économiser sur le prix du billet, vous pouvez choisir de faire un trajet en bus de Vientiane à Nong Khai, puis un trajet de Nong Khai à Bangkok : vous arriverez probablement à faire ce trajet pour deux fois moins cher qu’en utilisant un service direct.

De Vientiane à Bangkok via Nong Khai en train ou en bus

La majorité des voyageurs se rendant à Bangkok depuis Vientiane par voie terrestre choisissent de passer par Nong Khai. Une ligne de bus internationale fait la liaison entre Vientiane et Nong Khai 6 fois par jour et part de la gare routière de Vientiane située à côté du Morning market (marché du matin). Les billets sont à 60 THB et s’achètent sur place. Le trajet dure environ une heure, et dépend grandement du temps que vous passerez à effectuer les formalités à la frontière.

À Nong Khai, les bus vous déposent à la gare routière de Nong Khai, d’où vous pouvez continuer votre voyage vers Bangkok. Le personnel de cette gare est toujours prêt à rendre service et à vous indiquer la plateforme de départ. Les bus à destination de Nong Khai partent à 7 h 30, 9 h 30, 12 h 40, 14 h 30, 15 h 30 et 18 h.

À partir de Nong Khai, prenez un bus direct pour Bangkok : il y a des bus de nuit VIP très pratiques, puisqu’ils permettent d’économiser un peu d’argent en ne payant pas de nuit d’hôtel ou de guesthouse.

Note : si vous souhaitez vous rendre de Nong Khai à Bangkok en train, ne remontez pas à bord du bus une fois que vous aurez passé la frontière - marchez vers la gare ferroviaire, elle n’est située qu’à 1 km (environ 15 minutes). Tournez à droite sur Thanon Mittraphap, puis encore à droite 500 mètres après avoir traversé la voie ferrée. Le train le plus pratique pour se rendre de Nong Khai à Bangkok est le train de nuit #70, car il part à 19 h 10 pour arriver à la gare de Hua Lamphong à Bangkok aux environs de 7 h du matin. Il offre des wagons couchette première classe (1 500 THB) et deuxième classe (1 000 THB), qui ont tendance à se vendre très rapidement. Afin de dépenser moins, le train #78 de 18 h 15 et le #76 de 7 h offrent des sièges pour 700 THB. Rappelez-vous cependant que vous allez passer 11 heures dans le train et qu’il est donc plus prudent d’y réfléchir à deux fois avant de prendre un siège au lieu d’une couchette.

De Vientiane à Bangkok via Udon Thani

Au lieu de prendre le bus international allant de Vientiane à Nong Khai, vous pouvez choisir de vous diriger sur Udon Thani. Il y a sept bus quotidiens (8 h, 9 h, 10 h 30, 11 h 30, 14 h, 16 h 30, 18 h), partant tous de la même gare routière (celle du Morning market). Les billets coûtent 80 THB, le temps de trajet est de trois heures.

À Udon Thani, vous pouvez monter à bord d’un bus ou d’un train pour Bangkok. Même si ces deux options coûtent légèrement moins cher que les options à disposition à Nong Khai, la raison principale de passer par Udon Thani est de prendre un avion de Udon Thani à Bangkok, car ces vols sont toujours moins chers que ceux allant directement de Vientiane à Bangkok. AirAsia et Thai Lion Air vous offrent normalement la possibilité de trouver des billets en dessous de 1 000 THB, quelques fois même pour seulement 700 THB — bagages en soute inclus (Lion Air).

À Bangkok, ces deux compagnies atterrissent à l’aéroport de Don Mueang. Pour vous rendre en ville depuis l'aéroport, prenez la navette A1 (en direction du BTS Morchit) ou la navette A2 (en direction de Victory Monument). Cette dernière navette s'arrête en route au BTS Saphan Kwai, Ari et Sanam Pao (30 THB). La navette A1 est tout particulièrement pratique si vous allez continuer à voyager dans le nord ou le nord-est en bus au départ de Bangkok.

Pourquoi aller à Bangkok

Existe-t-il une autre capitale asiatique où les derniers progrès et le style de vie traditionnelle sont mélangés avec autant d’harmonie qu'à Bangkok ? Les audacieux gratte-ciel percent le firmament, les temples dorés ornent la ville, les centres commerciaux chics accueillent les grandes marques du monde, tandis que les marchés de rue animés tentent avec leurs délicieuses odeurs de plats locaux des plus savoureux et des plus épicés. Le skytrain high-tech coupe à travers la ville et vole au-dessus de l'agitation de la rue, les ferrys maladroits sillonnent les eaux boueuses de la rivière Chao Phraya et il semble qu’une véritable magie aide à accélérer les joyeux taxis roses, jaunes et verts pour trouver leur chemin à travers le labyrinthe des incroyables carrefours et rues en spaghettis de Bangkok.

Depuis des siècles, les prangs majestueux de Wat Arun captent les premiers rayons du soleil levant sur la capitale et les stupas éblouissants de Wat Phra Kaew brillent de mille feux. Les austères géants Yaks gardent la capitale tandis que les Bangkokois, comme les invités du pays du sourire, profitent des plaisirs de la table dans des restaurants en haut d’immeubles vertigineux, travaillent, font la fête et pique-niquent. L'acier et le béton n'ont pas encore pris le contrôle des parcs et des places arborées, et les khlongs pittoresques entourés de larges voies modernes rappellent le temps où le Bangkok d'aujourd'hui n’était seulement qu’un nouveau-né.

Où se loger à Bangkok

Il est facile de se perdre dans les quartiers tentaculaires de Bangkok et de devenir complètement confus par l'offre sans fin des options d'hébergement. La première chose à faire est de définir le budget que vous allez dépenser pour l'hébergement et de prendre en considération les activités que vous prévoyez durant votre séjour à Bangkok.

Depuis toujours la place favorite des routards, Khao San Road et quelques rues adjacentes, y compris Soi Rambuttri, Soi Phra Atit et Soi Samsen, est la zone du logement pas cher dans la capitale avec tous les services destinés aux voyageurs facilement accessibles. Chinatown, connu sous le nom de Yaowarat, possède un charme infini pour tout explorateur de la ville et bénéficie de maisons d’hôtes bon marché très correctes. Silom et les parties inférieures de Sukhumvit Road sont connus tous deux pour leurs hôtels milieu de gamme normalement situés à quelques pas des stations BTS. Pour les accros du shoping, rendez-vous dans le centre à Siam, mais soyez prêt à payer pas moins de 2000 bahts pour une simple chambre. L'atmosphère de la Riverside est célèbre pour ses hôtels de luxe, mais pour les piaules bon marché Thanon Charoen Krung mérite d’être parcourue.

Choses à faire à Bangkok

Le temps passé à Bangkok n’est jamais assez long car la ville offre des possibilités quasiment infinies pour l’exploration, le tourisme et la gastronomie. Alors que chacun va sûrement trouver une activité et une destination à son goût au sein de Bangkok, aucune visite de la capitale thaïlandaise n’est complète sans :

  1. Une visite du Grand Palais et du Wat Phra Kaew où la figurine de Bouddha la plus vénérée de tout le pays est hébergée.
  2. Une séance de massage divin au Wat Pho, siège national de la préservation de la médecine thaïlandaise traditionnelle.
  3. Prendre un verre dans l'un des charmants bars sur les toits des gratte-ciels avec une vue exceptionnelle de la ville en compagnie de la société du beau monde.
  4. Une promenade en bateau le long de la rivière Chao Phraya, au coude à coude avec d'autres passagers et des projections d'eau inattendues sur votre visage.
  5. Le week-end, parcourir les étroites allées torsadées du marché fou de Chatuchak, on y vend une foule de souvenirs, de vêtements à bas prix, des créations de designers locaux et des animaux exotiques.
  6. Passer un après-midi détendu à la maison de Jim Thompson, une petite oasis verdoyante de paix et de tranquillité à côté d'un khlong.
  7. Une ascension pénible au prang principal de Wat Arun ou au sommet de la montagne d'or.
  8. Un tour en skytrain pour une vue plongeante sur la ville.

Passez un agréable séjour à Bangkok. Détendez-vous et profitez-en, nous le savons, vous le ferez !