Comment se rendre de Luang Prabang à Hanoï

De Luang Prabang à Hanoï

Il y a deux options pour voyager entre Luang Prabang et Hanoï : vous pouvez soit prendre un vol direct (et arriver à destination en une heure), soit prendre un bus et embarquer pour un long trajet. La première de ces options est rapide, mais loin d’être bon marché. La deuxième vous permettra d’économiser de l’argent, mais vous fera perdre toute une journée. Dans le cas où vous souhaiteriez faire le trajet en plusieurs fois et vous arrêter quelque part pour passer la nuit, l’itinéraire Luang Prabang-Hanoï ne vous facilitera pas la chose. Vous pouvez passer par Vientiane — 7 heures de trajet en bus de Luang Prabang à Vientiane plus 22 heures supplémentaires de Vientiane à Hanoï —, mais cela n’a presque aucun sens, car ne fait économiser ni temps ni argent. Un arrêt à Phonsavan pourrait être utile, car pourrait vous permettre de visiter la plaine des jarres, mais vous fera stopper après seulement 7 heures de trajet — ce qui ne vous aidera pas vraiment à bien scinder le trajet en deux. Il vous sera aussi peut-être difficile de trouver un nouveau bus en direction de Hanoï depuis Phonsavan.

Vols de Luang Prabang à Hanoï

Lao Airlines et Vietnam Airlines ont toutes deux des vols directs entre Luang Prabang et Hanoï. Vous pouvez normalement vous attendre à payer aux alentours de 100 USD pour un billet aller, même si vous ne le réservez que quelques jours avant la date de départ. Pensez toujours bien à regarder les tarifs de ces deux compagnies, car Vietnam Airlines a souvent de meilleures offres sur les combinaisons de vols (en partenariat avec Lao Airlines). Le temps de vol n’est que d’une heure et, si vous comparez avec les 24 heures que le trajet par la route dure, les quelques dollars que vous dépenserez en plus pour prendre l’avion s’avéreront au bout du compte un bon investissement.

L’aéroport international de Luang Prabang est situé à 4 km au nord-est de la ville. Il a été rénové et agrandi en 2013, peut-être un peu trop, car il est bien trop grand pour le nombre d’avions l’utilisant. Le nombre des destinations desservies par cet aéroport est cependant en constante augmentation. Novembre 2016 a vu l’ouverture d’une ligne d’AirAsia faisant la liaison entre Luang Prabang et Kuala Lumpur en Malaisie. Cette dernière s’est ajoutée à celles déjà installées depuis quelque temps vers la Thaïlande, le Cambodge, le Vietnam et Singapour. Un tuk-tuk au départ de la ville pour l’aéroport vous coûtera 20 000 LAK/2,5 USD.

À Hanoï, tous les vols atterrissent à l’aéroport international de Noi Bai, à 45 km au nord du centre-ville. Depuis que le nouveau terminal international a ouvert en 2015, les files d’attente à l’immigration ne sont plus aussi longues qu’auparavant. Le moyen le plus facile de se rendre en ville depuis l’aéroport est de prendre le taxi (15-25 USD), mais les transports en commun sont plus économiques (même si les chauffeurs de taxi essaieront probablement de vous faire croire que prendre le taxi est le seul moyen).

Le bus N7 met environ 1 h 30 à arriver en centre-ville, tout comme le N17 en direction du vieux quartier. Ces deux bus coûtent 9 000 VND. La navette de Vietnam Airlines vous déposera à leurs bureaux situés à 2 km du vieux quartier pour 2 USD (40 000 VND). Il y a aussi le bus express N86 permettant de se déplacer entre l’aéroport et la gare ferroviaire de Hanoï : il part toutes les 20 à 30 minutes, de 5 h à 22 h (30 000 VND).

De Luang Prabang à Hanoï en bus

Même si la distance entre Luang Prabang et Hanoï n’est que d’environ 900 km, un bus direct prendra 24 heures pour la faire, car la route reliant le Laos au Vietnam est très montagneuse. Ce voyage est aussi plutôt éreintant et fatigant et fait perdre toute une journée de vacances. Il permet cependant d’économiser de l’argent dans le cas où l’on aurait loupé les meilleurs prix sur les vols et que l’on ne souhaiterait pas payer 200 USD pour une heure de vol. Les bus partent de Luang Prabang en fin d’après-midi (à 17 h 30) et arrivent à Hanoï aux environs de la même heure le jour suivant.

L’itinéraire est desservi par plusieurs opérateurs, offrant tous plus ou moins les mêmes services : les deux plus populaires sont HTX Van Tai et The Sinh Tourist. Les prix ne sont que très légèrement différents, Sinh Tourist étant le choix le plus onéreux (60 USD au lieu de 50), mais aussi celui ayant la meilleure réputation. Les bus de Sinh Tourist partent de la gare routière du Nord (à proximité de l’aéroport), alors que ceux de HTX Van Tai se servent de celle du Sud : quelle que soit la gare routière choisie, elles sont toutes deux facilement accessibles en tuk-tuk depuis le centre de Luang Prabang (20 000 LAK).

Afin de faire ce long trajet, ces deux sociétés utilisent des bus couchette VIP. De tels bus vous permettent (en théorie) de dormir d’une manière bien plus confortable que si vous preniez un siège normal. Toutefois, les couchettes du haut ne sont pas des plus pratiques durant la journée. Notez aussi que les couchettes sont organisées en deux sections : un côté du bus n’a qu’une couchette, tandis que l’autre côté en a deux. Prenez bien cela en considération lors de la réservation de votre billet si vous voyagez en solitaire (réservez du côté ou la couchette est seule).

Un autre point à souligner est que ces bus en direction de Hanoï arrivent aussi dans des gares différentes. Les bus de Sinh Tourist sont tout particulièrement pratiques si vous avez prévu de rester dans les alentours du lac Hoan Kiem, tandis que ceux de HTX s’arrêteront à la gare de Nuoc Ngam, à 8 km au sud du lac.

Obtenir votre visa pour le Vietnam à Luang Prabang

Bien que faire sa demande de visa à l’arrivée en ligne est un moyen facile et sans prise de tête d’obtenir son visa pour le Vietnam, vous pouvez aussi faire une demande classique et en personne à Luang Prabang. Le consulat général du Vietnam de Luang Prabang se situe au 417-418 That Boset Village, à 15 minutes de marche du marché de nuit. Présentez tous vos documents (passeport, une photo et les frais couvrant le prix du visa) du lundi au vendredi entre 8 h et 11 h 30 et vous obtiendrez votre visa le lendemain entre 13 h 30 et 17 h (dans le cas où vous seriez prêt à rajouter 10 USD), ou trois jours plus tard si vous ne souhaitez pas payer de frais supplémentaires. Il n’y a virtuellement aucune file d’attente dans ce consulat.

Veuillez noter que faire votre demande de visa pour le Vietnam en ligne est bien souvent un moyen d’économiser un peu d’argent.

Pourquoi aller à Hanoï

La capitale du Vietnam n’est en fait que la deuxième plus grande ville du pays : Hanoï est derrière Saïgon, sa sœur jumelle du sud. Elle peut surement donner l’impression d’être plus calme, mais elle n’en est pas moins charmante : de somptueuses maisons coloniales y vivent en harmonie dans le dédale de ruelles du vieux quartier ; des bols de soupe phô y sont vendus pour deux dollars en face de cafés servant les meilleures moutures locales et, lorsque le soleil se couche sur la demeure finale d’Hô Chi Minh, un petit parfum français se ressentirait presque dans l’air.

Où se loger à Hanoï

Le plus gros de l’activité touristique d’Hanoï est centralisé aux alentours du lac Hoan Kiem, où il est également possible de trouver de nombreuses options d’hébergement. Les routards et voyageurs à petit budget visitant Hanoï se dirigent généralement vers le vieux quartier situé au nord et à l’est du lac Hoan Kiem. Un grand nombre d’hôtels et de guesthouses à des prix inférieurs à 20 USD la nuit s’y trouvent et il est même possible de trouver des lits en dortoir pour environ 4 USD. Ne vous fiez pas à ce que les rabatteurs vous disent et demandez toujours à jeter un œil aux chambres avant de faire votre check-in. Beaucoup de guesthouses et d’hôtels incluent le WiFi gratuit et le petit déjeuner dans leurs tarifs et n’acceptent que les paiements en cash.

Le vieux quartier est aussi un endroit idéal pour rechercher une chambre de moyen de gamme (jusqu’à 50 USD) ; alors que les chambres de plus haut standing se trouvent plutôt dans le quartier français situé au sud du lac.

Il y a aussi toutes sortes de chambres à tous les prix à l’ouest du lac, aux alentours de la cathédrale Saint-Joseph.

Choses à faire à Hanoï

Hanoï et ses environs possèdent suffisamment de sites et d’attractions à visiter pour vous tenir occupé des semaines, voire même des mois. Voilà quelques idées qui vous permettront de profiter au mieux de votre visite de cette merveilleuse ville.

  1. Passez le début d’après-midi à vous balader autour du lac Hoan Kiem ou allez-y le matin pour rejoindre ceux faisant du tai chi. Le pont rouge menant à la pagode située au milieu du lac est l’endroit idéal pour prendre une photo mémorable et classique de Hanoï.

  2. Cela pourrait sembler à destination des enfants, mais les adultes apprécieront plus que certainement leur visite du théâtre des marionnettes sur l’eau de Hanoï. Même si vous pourriez tout aussi bien adorer que détester le spectacle, c’est une expérience unique en son genre et il serait donc bête de passer à côté (à proximité du lac Hoan Kiem ; tickets aux alentours de 4 USD).

  3. Bien qu’elle ne soit pas aussi célèbre que la chinoise, la cuisine vietnamienne est incroyablement variée et un régal pour les papilles. Les gourmands devraient essayer de s’inscrire dans une visite guidée des saveurs culinaires de Hanoï (demandez dans l’une des agences de voyage des environs du lac) ou essayer de goûter par vous-même au plus de plats vendus dans la rue que possible !

  4. Il y a un nombre assez important de sites datant de la guerre et de l’époque communiste à visiter à Hanoï et, même si ce n’est pas forcément votre tasse de thé, ne manquez pas le mausolée de Hô Chi Minh. Il n’est possible de le visiter que le matin et les photos y sont interdites mais la structure est de toute splendeur la nuit lorsqu’elle est éclairée.

  5. Passez une journée hors de la ville et visitez le parc national de Cuc Phoung. Cuc Phoung est le plus grand parc national du Vietnam et permet d’observer une incroyable biodiversité. Essayez de faire de la spéléo ou une randonnée, visitez ses jardins botaniques, observez comment les primates en voie d’extinction sont traités dans son centre de sauvetage ou essayez de repérer le maximum des 100 espèces de mammifères, des 300 espèces d’oiseaux et des 50 espèces de reptiles et amphibiens que ce parc abrite.

Continuer à voyager depuis Hanoï

Comme la ligne de chemin de fer principale relie le nord au sud (et donc Hanoï à Saïgon), des destinations telles que Nha Trang et Danang sont très faciles à ajouter à votre itinéraire. Le voyage en train de Hanoï à Saïgon fait parcourir presque tout le pays et dure environ 36 heures.

Sapa se situe au nord de Hanoï et est facilement accessible en combinant train et trajet final de 40 km en bus ou en taxi.

Haïphong, la porte d’entrée vers les milliers d’îles constituant la baie d’Halong, ne se situe qu’à trois heures de train.

Bangkok en Thaïlande et Kuala Lumpur en Malaisie font partie des destinations internationales populaires desservies par les compagnies aériennes à bas prix au départ de Hanoï.

Luang Prabang à Hanoi @ bus, avion 24 oct. 2017

De Luang Prabang Southern Bus Terminal à Hanoi en bus+avion billet combiné

20:00
Luang Prabang Southern Bus Terminal
07:00
Vientiane Northern Bus Terminal
11h
Instant
Changer la station Take taxi (fees apply) - 5 Minutes, 2.6 km (Prochain départ laisse en 7 Heures 15 Minutes)
#FD1041 #FD644
14:15
Vientiane Airport
Stop 3h 25m
Don Mueang Airport
20:20
Noibai Airport, Hanoi
6h 5m
Instant
Durée totale
6h 5m
Vous pouvez consulter plus d’avis en basculant la langue sur l'anglais.