Comment se rendre de Hanoï à Luang Prabang

De Hanoï à Luang Prabang

Le voyage de Hanoï à Luang Prabang peut soit être rapide, soit bon marché. Les bus directs mettent toute une journée pour vous emmener à destination (mais vous permette de faire de belles économies), tandis que l’avion vous fera gagner beaucoup de temps, au détriment de votre portefeuille. Comme il n’y a aucune ville ou village entre ces deux villes où il est pratique de faire une escale, il vous faudra donc choisir entre perdre une précieuse journée de vacances dans les transports ou investir dans un billet d’avion pas forcément bon marché.

Vols de Hanoï à Luang Prabang

Le vol de Hanoï à Luang Prabang ne prend qu’une heure et il y a des vols directs quotidiens reliant la capitale du Vietnam à la capitale culturelle du Laos. Cet itinéraire est desservi par Lao Airlines et par Vietnam Airlines, qui offrent toutes deux plusieurs départs quotidiens. Aucune de ces deux compagnies ne propose de billets à bas prix et il faudra donc vous attendre à payer au moins 100 USD l’aller (dans le cas où vous auriez la chance de tomber sur une promo) ou au moins 150 USD si vous prenez un vol en classe économie classique. Cependant, en prenant en compte la longueur du trajet par voie terrestre entre Hanoï et Luang Prabang, les 50 à 100 dollars dépensés en plus pourraient s’avérer être un bon investissement, car vous feront gagner beaucoup de temps.

Noi Bai — l’aéroport international de Hanoï — est situé à 45 km du centre-ville et nécessite donc un peu de temps pour s’y rendre. Le moyen le plus économique de se rendre à l’aéroport depuis le vieux quartier est de prendre le bus public N17 ; le bus N7 quant à lui se rend à l’aéroport depuis la gare routière de Kim Ma. Il est toutefois bon de noter que c’est aussi le moyen le plus lent de se rendre à l’aéroport, puisqu’il y en a facilement pour une heure et demie (9 000 VND).

Jetstar et Vietnam Airlines mettent une navette aéroport à disposition. Ces deux compagnies ont leurs bureaux à proximité du vieux quartier et recommandent d’arriver à l’aéroport trois heures avant le départ (40 000 VND/2 USD). Vous pouvez utiliser ce service de navette si vous ne volez pas avec eux, mais vous ne serez pas en mesure de faire votre enregistrement dans leurs bureaux.

À Luang Prabang, tous les vols atterrissent à l’aéroport international de Luang Prabang, à 4 km au nord-est du centre-ville. Le nouveau bâtiment de cet aéroport a été inauguré en 2013 et, malgré son statut international, est assez peu fréquenté. Il accueille toutefois les vols en provenance du Vietnam, de la Thaïlande et du Cambodge.
Pour se rendre de l’aéroport jusqu’à la ville, les sièges dans les vans partagés sont à un prix fixe (50 000 LAK/6 USD). Dans le cas où vous souhaiteriez économiser quelques dollars, vous pouvez stopper un des tuk-tuks passant sur la route principale, une fois hors du terminal (20 000 LAK/2,5 USD).

De Hanoï à Luang Prabang en bus

Afin de se rendre de Hanoï à Luang Prabang, les bus ont pas loin de 900 km à parcourir. La plus grande partie de l’itinéraire emprunté suit une route très sinueuse, ce qui au bout du compte double le temps de trajet. Les bus directs affirment avoir besoin de jusqu’à 24 heures pour vous emmener de Hanoï à Luang Prabang. Bien qu’ils fassent de nombreux arrêts en cours de route pour que vous puissiez vous dégourdir les jambes et remplir votre stock de friandises et autres grignotages, ce trajet est loin d’être des plus plaisants. Le gros côté positif est le prix, puisque cela ne coûte qu’entre 50 et 60 USD en fonction de l’opérateur choisi.

Tous les opérateurs offrent des bus couchette VIP, ce qui compense un peu pour le manque de praticité que ce long trajet représente. Les bus partent de Hanoï en début de soirée, à 17 h (avec Sinh Tourist) et à 18 h 30 (avec HTX Van Tai). Ce dernier est moins cher, mais le premier a une réputation n’étant plus à prouver.

Dans le cas où vous n’auriez encore jamais voyagé dans un bus couchette, il est bon de savoir que les lits sont organisés en deux groupes de deux rangées : une rangée de lits simples séparée d’une rangée de lits doubles par un couloir. Si vous voyagez seul(e), essayez de prendre un des lits de la rangée simple, ou vous pourriez très fortement vous retrouver à passer 24 h à côté d’un parfait inconnu.

Si vous restez dans le vieux quartier, il est plus pratique d’utiliser Sinh Tourist, car leurs bus partent de leurs bureaux situés juste au nord du lac Hoan Kiem. Les bus de HTX Van Tai partent de la gare de Nuoc Hgam, à 8 km au sud de la ville.

À Luang Prabang, les bus de Sinh Tourist vous déposent à la gare routière Nord, à proximité de l’aéroport (au nord-est du centre-ville). Prenez un tuk-tuk pour vous rendre en ville (20 000 LAK).

Les bus de HTX Van Tai arrivent à la gare routière Sud, à 3 km au sud du centre-ville.
Une fois à la gare routière, vous pouvez soit marcher, soit prendre un tuk-tuk pour vous rendre en centre-ville. Le tarif est normalement fixe (10 000 LAK par personne - et non par siège), mais beaucoup de chauffeurs de tuk-tuk ne voudront pas bouger pour moins de 20 000 LAK.

Conseil : Au Laos, les bus allant de Hanoï à Luang Prabang suivent la Route 7 et passent donc par Phonsavan. N’hésitez pas à y descendre pour visiter la plaine des jarres au lieu d’aller directement jusqu’à Luang Prabang : vous pourrez toujours continuer votre voyage vers votre destination finale plus tard, car Phonsavan et Luang Prabang sont connectées par de nombreux bus locaux. La distance entre Phonsavan et Luang Prabang est de 260 km, mais cela prend au moins 7 heures de trajet.

Votre visa pour le Laos : à prendre à l’arrivée ou à Hanoï ?

La plupart des nationalités peuvent obtenir un visa touristique de 30 jours à l’arrivée (vérifiez si cela est le cas pour la vôtre). Vous pouvez en obtenir un à l’aéroport si vous prenez l’avion pour Luang Prabang et, si vous prenez le bus, le visa à l’arrivée est disponible au poste-frontière que vous serez le plus susceptible d’utiliser, c’est-à-dire celui de Namkan — NamCan (de Nge An à la province de Xiengkhuang).

Veuillez cependant noter que certains voyageurs ont déjà fait l’expérience de retards et de disputes avec les officiers à la frontière, qui ne voulaient pas délivrer de visa à l’arrivée. Pour venir aussi préparé que possible, vous pouvez demander votre visa pour le Laos à Hanoï. Vous pouvez le faire quotidiennement de 8 h 30 à 11 h 30, mais il est préférable d’y aller le plus tôt possible, car il est assez fréquent que le consulat arrête d’accepter les documents avant l’heure officielle de fermeture. Il y en a pour trois jours pour obtenir le visa, qui peut même être fait en un jour en rajoutant 5 USD. Les passeports sont rendus du lundi au vendredi entre 13 h et 16 h : tout comme pour la demande, essayez de venir entre 14 h et 15 h.

Veuillez noter que le consulat et l’ambassade du Laos à Hanoï sont dans deux endroits différents : le consulat est au 40 Quang Trung, 1 km au sud du lac Hoan Kiem.

Pourquoi aller à Luang Prabang

L’architecture de Luang Prabang est un superbe mélange de traditions laotiennes et d’éléments d’inspiration européenne et rappelle grandement les temps où cette ville faisait partie de l’Indochine. Ses temples minutieusement sculptés, ses superbes maisons blanches ou en teck et la propreté de ses ruelles arborées contribuent grandement à un charme auquel très peu de visiteurs arrivent à résister. Non seulement la ville de Luang Prabang est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle est aussi — de l’avis de nombreux magazines et professionnels — souvent dans le top des villes à visiter en Asie du Sud-Est. Elle devient cependant de plus en plus commerciale et commercialisée et, si vous souhaitez vraiment pouvoir profiter de l’ambiance si spéciale de cette petite ville, il vous faudrait donc penser à vous y rendre assez rapidement.

Se déplacer dans Luang Prabang

Luang Prabang est une ville plutôt compacte, dont la majorité des attractions et sites placés dans son enceinte peuvent être visités à pied.

Des vélos peuvent être loués auprès d’un grand nombre d’hôtels et de guesthouses. Les tarifs de location à la journée sont entre 10 000 LAK/1,25 USD pour une bicyclette et 50 000 LAK/6 USD pour un bon VTT. Pédaler est aussi un bon moyen d’aller visiter certaines des attractions situées hors de la ville, telles que les spectaculaires chutes d’eau de Kuang Si (à 30 km).

Si vous ne pensez pas avoir la condition physique suffisante pour pédaler pendant 2 heures pour vous y rendre (et 2 heures de plus pour revenir), il y a plein de tuk-tuks : ils ne seront cependant pas aussi bon marché que ceux du Cambodge ou de Thaïlande.

Il est aussi possible de louer une moto ou un scooter, mais faites très attention aux arnaques. Garez-vous dans les endroits payants autant que possible et verrouillez votre deux roues avec une chaîne ou un cadenas vous appartenant : vous pourriez vous le faire voler — même par la société vous l’ayant loué !

Choses à faire à Luang Prabang

Il est fréquent que l’on vienne sur Luang Prabang pour quelques jours, mais qu’on finisse par y rester plus d’une semaine. Il est presque impossible de vouloir partir de cette charmante ville, où la tradition laotienne se mélange à l’élégance européenne sur un fond de jungles, de montagnes et de chutes d’eau cristalline. Outre les nombreux temples (et leurs différences historiques et architecturales) éparpillés en ville, les deux plus grosses attractions à proximité de Luang Prabang sont les somptueuses chutes d’eau de Kuang Si (visite pouvant s’accompagner d’une balade au parc aux papillons) et les célèbres caves de Bouddha de Pak Ou. Ces dernières s’explorent le mieux à bord d’un kayak et s’accompagnent très bien d’une visite dans un « whisky village » fabriquant le Lao Lao, le whisky local.

De nombreux villages des alentours se spécialisent dans l’art et l’artisanat et il est donc possible d’y acheter du tissu et des poteries, ce qui est un très bon moyen de faire une excursion d’une demi-journée. Le petit théâtre Garavek traditionnel est souvent négligé par les visiteurs de cette ville, mais vaut plutôt le coup, car offre une belle présentation des légendes et contes populaires du Laos. L’expérience à ne manquer sous aucun prétexte est les couchers de soleil sur le Mékong : ils semblent tout droit sortis d’un autre monde et sont tout particulièrement incroyables à bord d’une croisière sur le fleuve.

Continuer à voyager depuis Luang Prabang

De nombreux bus et minibus font la liaison entre Luang Prabang et d’autres destinations du sud telles que Vientiane (la capitale - 340 km, 7 heures) ou Vang Vieng (un endroit populaire pour explorer des grottes ou faire de la descente de rivière à bouée - 200 km, 3,5 heures). Pour des destinations plus vers l’est telles que Tha Kaek, Savannakhet ou Paksé, passez plutôt par Vientiane.

Un des itinéraires les plus populaires à suivre au départ de Luang Prabang est la croisière ou le slow boat remontant le Mékong jusqu’à Huai Xai (dans la province de Bokeo), avec une nuit sur Pak Beng. Les voyageurs sont souvent dithyrambiques au sujet de ce voyage, dont les nombreuses options permettent de plaire à tous les goûts et à tous les budgets. À Huai Xai, vous pouvez passer la frontière pour entrer en Thaïlande et explorer les parties nord du pays, dont les provinces de Chiang Rai et Chiang Mai.

Certaines des destinations internationales les plus populaires au départ de Luang Prabang sont Bangkok et Chiang Mai en Thaïlande, Kuala Lumpur en Malaisie et Siem Reap au Cambodge, qui sont toutes reliées à Luang Prabang par des vols directs.

Hanoi à Luang Prabang @ bus 28 oct. 2017

De Hanoi Nuoc Ngam Station à Luang Prabang en bus

18:00
Hanoi Nuoc Ngam Station
19:30
Luang Prabang Southern Bus Terminal
1d 1h 30m

De Hanoi Sinh à Luang Prabang en bus

17:00
Hanoi Sinh
16:55
Luang Prabang Northern Bus Station
23h 55m
Refund
Vous pouvez consulter plus d’avis en basculant la langue sur l'anglais.